Recommendations For The Best Tropical Island Vacations
 
   
 

Ishigaki et Hateruma


Ishigaki, les plus belles plages du Japon

Ishigaki est une île très éloignée de Naha, qui dispose de son propre aéroport. La ligne de ferry a fait faillite, et il faut désormais prendre l’avion depuis Naha pour s’y rendre. Comptez entre 15 000 et 25 Yen pour un aller retour entre Naha et Ishigaki, le prix variant beaucoup avec les saisons et si vous prenez votre billet à l’avance. Il existe aussi des vols en partance de Tokyo.

Cette île excentrée est magnifique, et bénéficie peut être de plus belles plages de toute Okinawa. Elle est réputée pour les eaux vertes émeraude de la baie Kabira. C’est aussi le point de départ idéal pour voyager sur les autres îles de l’archipel.

Ce n’est en rien une île touristique, et vous ne trouverez aucun temple ou attraction touristique sur l’île. En fait, les seules choses que propose cette île sont des plages magnifiques !

La plupart des plages sont protégées par des filets anti requins, comme Fusaki et Maezato, et attirent les familles de touristes Japonais. Mais il y a aussi d’autres plages un peu moins fréquentées, Sukuji ou Sunset, ou encore Yonehara, dont le récif de corail s’étent à peine à quelques mètres de la plage de sable blanc, réputée pour être le meilleur spot de snorkeling de l’île.  Et d’autres plages, plus aventureuses et préservées, comme Kuura Sud ou Uganzaki Nord, parmi les plus belles plages de l’île.

Quasiment toutes les plages sont propices au surf ou aux sports aquatiques. Vous pourrez toujours demander aux surfeurs locaux, qui sont très sympathiques et qui connaissent toutes les îles alentours comme leur poche.

Les Hôtels

L’île offre plusieurs types d’hôtels, du cabanon de charme, à l’hôtel grand luxe, en passant par l’hôtel sans charme mais bien situé. Les prix vont entre 8 000 yen et 35 000 yen pour une nuit par personne. Mais pour ce prix là, toutes les installations, même les moins chères, sont d’une très grande qualité.

Il existe aussi des guesthouse, à moindre prix, qui sont tout à fait suffisante si vous ne cherchez pas le grand luxe. Les prix sont entre 2 000 et 4 000 Yen par nuit et par personne.

Quelques attractions

L’île ne propose donc aucune industrie du tourisme à proprement parler. Vous trouverez bien sûr toutes les sociétés de location et de tour organisé pour faire de la plongée ou de la pêche, mais c’est tout.

Par contre, il existe plusieurs autres moyens de s’amuser sur l’île. D’abord, la vie nocturne peut être assez animée. En fait, il n’y a pas beaucoup de touristes occidentaux sur l’île, et ils ratent souvent les établissements que fréquentent les touristes Japonais pour s’amuser la nuit. Le quartier s’appelle Misakichô, et vous y trouverez des bars, des clubs, des DJ house et autres établissements prisés par la jeunesse locale, surfeurs et autres fêtards. Le Japonais font souvent la fête en buvant beaucoup, mais de mon expérience de vie au Japon, je peux témoigner que l’humeur reste toujours bonne enfant.

Les autres choses à faire : manger des plats locaux (à base de poissons frais ou de nouilles japonaises), participez aux festivals locaux et profitez de la nature.

L’île est assez petite et offre plusieurs lignes de bus et de ferry pour se déplacer sur toutes les plages des îles alentours. Vous pourrez par exemple vous rendre sur la petite île de Hirabanari, qui est inhabitée et très peu fréquentée, ou alors grimper sur le mont Nosoko pour profiter du panorama sur les eaux émeraude de l’île.

Hateruma

A une heure de ferry (3 000 Yen l’aller simple) depuis Ishigaki. Hateruma jima est la zone habitée la plus au Sud du Japon. Le petit village en son centre est entouré de champs de canne à sucre, et de belles plages. C’est une île qui ne connait pas le tourisme…il n’y a même pas de route et vous pouvez louer un vélo pour faire le tour de la minuscule île. Tout y est encore préservé, et la plage de Nishihama est aussi magnifique que déserte.

Il n’y a qu’un petit village sur l’île, de 500 âmes, et pas de restaurants ou d’hôtels, mais il est possible de séjourner sur l’île dans une minshuku, auberge traditionnelle japonaise.

Il n’y a absolument rien à faire sur l’île, hormis les activités de plage comme le snorkeling ou la plongée. Le village est dans un style traditionnel, et les locaux sont accueillants. C’est une bonne destination si vous cherchez l’isolement et la tranquillité.

Les autres îles

L’archipel Yaeyama est composé de plusieurs petites îles vers lesquelles vous pouvez faire l’aller retour en ferry dans la journée. En général, il faut entre 15 min et 1 heure pour se rendre sur n’importe quelle île, et les prix vont de 580 Yen à 3 000 yen pour un aller simple. Certaines îles sont desservies 50 fois par jour, d’autres comme Hateruma, seulement 3 fois. Vous y trouverez beaucoup de plages, d’opportunités de snorkeling ou de plongée, de ballades, et aussi d’exploration. L’île de Iriomote accueille une mangrove que vous pourrez visiter, et si vous avez de la chance, vous pourrez observer une espèce de chat sauvage ne vivant que sur l’île.

L’île d’Iriomote permet aussi de partir visiter des villages traditionnels, car la route de l’île ne fait pas le tour, et s’arrête environ au milieu. De fait, certains villages ne sont accessibles que par la mer, et il est toujours intéressant d’aller les visiter et de voir comment vivent les locaux.

 

 
Island Vacation
Australie
Corée du Sud
Costa Rica
Iles Grecques
Jamaïque
Maldives
Mexique
Japon
Taiwan
 
Free! Free! Free!
Tropical Vacations Magazine
A quarterly review of top island destinations and travel deals!!!
Subscribe Below
Privacy Policy